Apr 302012
 

La lettre suivante a été écrite par le Camarade Ahmad Sa’adat, Secrétaire général du Front Populaire de Libération de la Palestine, depuis son isolement, le huitième jour de la grève des prisonniers et envoyée clandestinement dans le monde. Elle appelle aux niveaux palestiniens, arabes et internationaux à soutenir la grève de la faim :

Très chère Oum Ghassan, et tous ceux que j’aime;

Ghassan, Amal, Iba, Loay, Sumoud, Yassar et toute ma famille ;

Ne vous faites pas de soucis, ma santé est bien meilleure que lors de la précédente grève de la faim, et je suis convaincu  qu’elle le restera. Je vous remercie pour votre soutien continu à ma position dans cette grève de la faim. Comme c’est le cas à chaque grève, ils ont pris tous nos appareils électriques, les cantines, les habits…ilsne nous ont laissé que les tenues de prisonniers, quelques sous-vêtements de rechange, pyjamas, serviettes, savon et dentifrice.

Nous avons tous perdu environ 5 à 7 kg , mais tout le monde est en bonne santé et plus important, le moral est haut et nous sommes déterminés à poursuivre la grève. Nous sommes convaincus de la victoire, confiants en la justice de notre cause et de nos demandes,  et dans le soutien des masses de notre peuple, de notre nation et dans la position des individus, organisations et institutions  du monde libre , comme toujours aux côtés de notre juste combat.

Nos revendications comportent bon nombre de droits légitimes en vertu du droit international, y compris la suppression de l’isolement comme étant une forme dangereuse de torture sans justification sécuritaire ni légale et contraire au droit humanitaire international et à toutes les conventions internationales qui interdisent la torture. Nous exigeons aussi la fin de l’interdiction de visites familiales aux prisonniers de Gaza depuis plus de sept ans, de même que l’ingérence dans les visites de familles de la Cisjordanie, sous prétexte de « raisons de sécurité »  et nous demandons qu’il soit permis d’étendre ces visites à la famille élargie autant qu’ à la exigeons que de telles visites soient permises aussi bien pour la famille élargie que pour la proche famille.

Ce dont nous avons besoin, c’est que les masses du peuple, les forces politiques et les institutions élèvent la voix et l’expression des justes demandes des prisonniers d’une voix unifiée et ne soumettent pas la cause des prisonniers à des conflits internes ou à gestion de la division.

Cette grève inclut la participation de toutes les forces et factions politiques, sans exception, et le meilleur cadeau de forces politiques qui nous soutiennent est d’appliquer des accords pour l’unité, sur lesquels l’encre n’est pas encore sèche. Cette unité est un fondement essentiel, le plus important pilier pour atteindre nos justes objectifs nationaux.

En conclusion, je salue et remercie toutes les forces palestiniennes, arabes et internationales qui se tiennent à nos côtés dans notre juste combat.

En avant vers la victoire !

Ahmad Saadat
24 Avril 2012
Huitième jour de grève de la faim

Sorry, the comment form is closed at this time.